news

J-40

Long time no see, comme on dit… il faut dire que depuis mon dernier article il s’est passé beaucoup de choses dans ma vie privée qui m’ont un peu bousculée (rien de fatal, alors je vous épargne les détails). Donc je n’ai pas eu le loisir de me consacrer à ce journal.

Pourtant, le temps passe et la date fatidique de l’examen final approche… Cette date qui, par ailleurs, rendra l’objet de ce blog peut-être un peu obsolète…

Le 12 Novembre.

Avec l’obtention du certificat, est-ce la fin de ce blog? je ne le sais pas encore… en tous les cas, faut-il encore que je réussisse!

Ce qui est sûr c’est qu’il me tarde d’en avoir terminé avec cette très très longue formation, même si j’appréhende aussi un peu sa fin. Pour l’instant je me sens soutenue dans ma pratique, grâce à la motivation du groupe et par la structure même de la formation, entre les devoirs, les examens écrits, les semaines et week-ends de formation et la pratique avec les collègues. Mais quid de l’après? arriverai-je à maintenir une pratique durable sans carotte (autrement dit « vairagya ») et surtout sans me faire dépasser par le train-train quotidien? Ce qui est sûr c’est qu’après, c’est le grand saut.

Bref, une bien longue introduction à ce post qui se veut surtout être une « update » depuis le dernier article de début juin. Ne vous attendez donc pas à y trouver des nouveaux dessins/notes de séminaire. C’est pas que j’ai chômé, au contraire, mais je ne peux pas vraiment publier les dessins pour le projet de livre dont je parlais précédemment (mais je vais quand même le faire, histoire de pas perdre mon lectorat).

Bien. Où en étions nous restés? fin mai, je célébrais mon succès à l’examen d’anatomie. Et en ce début du mois d’octobre, je me sens libérée d’avoir passé l’écrit de philosophie… un véritable challenge pour quelqu’un dont l’allemand n’est pas la langue maternelle.

Le sommet du yoga contre le G20

Mais entre l’anatomie et la philosophie,  il s’est évidemment passé beaucoup de choses palpitantes que je n’ai pas relatées ici et que je vais résumer ci-dessous pour mémoire.

Si vous me suivez sur FB ou sur instagram, vous n’avez pas pu louper quelques vidéos de #bridgestohumanity, une manifestation pacifique des yogis de Hambourg en réaction au sommet du G20. J’ai eu le privilège de guider les salutations au soleil à 600 yogis rassemblés sur un pont au dessus de l’Alster à 7 heures du matin. Si vous voulez rigoler, vous pouvez me voir dans cette vidéo parler en Allemand a télé locale.

[su_youtube url= »https://www.youtube.com/watch?v=sD37RYGY1mE »]

Pour en savoir plus sur cette initiative #bridgestohumanity

Sneak Peak

Les semaines qui ont suivi et avant mon départ pour les grandes vacances annuelles dans la famille à Nice, j’ai bien avancé mon boulot d’illustration, et n’étais pas peu fière de mon mur aimanté au bureau:

Day 2 – running out of magnets . . . #yoganotes #yogasketch #yogadrawing #iyengaryoga #yogabook

Une publication partagée par Fanny (@iyengaryoganotes) le

Et puis la langueur estivale a eu raison de mes bonnes dispositions et la reprise a été si rude que je n’ai pas eu beaucoup de temps pour les dessins et pour ce blog. En fait, c’est aussi une des raisons pour lesquelles il me tarde de finir la formation: avoir enfin plus de disponibilité pour ce projet.

Vacances à Nice

Comme chaque été, je suis à Nice pour les vacances, et comme chaque année c’est la période où l’institut de yoga Iyengar est fermé. Mais cette fois-ci j’ai eu un peu plus de chance et j’ai pu assister, avant la fermeture annuelle, à deux cours donnés par des élèves de Christian Pisano dans la belle salle chaleureuse aux murs lambrissés de bois. J’ai été très impressionnée par mes deux profs !

J’ai aussi eu l’occasion de travailler avec Ophélia, et je ne la remercierai jamais assez des très bons conseils et des encouragements qu’elle m’a encore donnés pour l’exam.

Bob

IMG_4216

là je me fais corriger en parvrtta trikonasana pendant environ 30 minutes (temps ressenti).

Et puis, la rentrée à Hambourg. Enchainée directement, la semaine de formation avec Bob. C’était intense mais comme la dernière fois on y a appris beaucoup de choses très précieuses et en plus dans la bonne humeur. Contrairement à mon habitude, j’ai pris beaucoup de notes pendant les cours, mais je n’ai rien mis au propre.

yoga.wasser.klang

Enfin, mi-septembre,  j’ai participé comme prof au festival « yoga.wasser.klang« . C’est un tout petit festival qui réunit artistes, musiciens et yogis locaux (ici pas de superstar californienne du yoga), loin des clichés de « wanderlust » et autres festivals hyper commerciaux. J’ai donc eu l’occasion de donner un cours en plein air, accompagnée par une harpiste. C’était un peu décalé pour une yogi Iyengar, mais aussi très chouette de sortir de son cadre -parfois rigide- et rencontrer des yogis venus d’autres univers.

Conclusion

Il me reste 40 jours pour être prête, to-do list:

– éviter de s’éparpiller
– ne pas se blesser
– ne pas tomber malade
– ne pas avoir ses règles le 12 novembre
– pratiquer !!!

Enregistrer

Enregistrer

Get the Notes in your box

You Might Also Like...

1 Comment

Leave a Reply