Notes d’atelier avec Glenn Ceresoli – thème ouverture des épaules

Retour sur le week-end et workshop annuel avec Glenn Ceresoli à notre studio de Hamburg.

Donc, c’était mon troisième workshop avec Glenn . Et la première fois depuis que j’ai entamé ma formation. Cette année, je pensais qu’avec la pratique que j’ai établie régulièrement je ne souffrirais pas d’autant de courbatures que les deux dernières fois, mais ça n’a pas été le cas… C’est d’ailleurs ce qui est fascinant avec le yoga: j’ai toujours des courbatures.

Toujours.

Ma théorie à ce sujet, c’est que plus on raffine sa pratique, plus on apprend à mobiliser des muscles nouveaux pour les mêmes exercices. C’est ce qui est vraiment génial en yoga Iyengar: c’est typiquement le « yoga du chercheur » ou comment parvenir à l’asana parfaite à la fois en expérimentant avec son corps et avec des props – les variations sont infinies et il y a beaucoup de place pour la créativité!  il y a autant de méthodes que de profs et elles sont toutes justes… Tu le vois à ces envolées lyriques, cher lecteur: avec chaque nouvelle courbature, mon enthousiasme est constamment renouvelé !

Bref, revenons à nos moutons, avec Glenn le chercheur, nous avons consacré une grande partie de ces 2 jours et demi à faire des exercices de préparation pour ouvrir les épaules. J’ai essayé de tirer la substantifique moëlle de ce workshop du mieux que j’ai pu mais c’est très difficile de se souvenir de tout, car c’était très dense..  J’ai retenu surtout deux perles que voici ci-dessous, et un « medley » d’exercices de préparation pour les épaules que je ne commenterai pas car ce serai bien trop long et que les dessins parlent d’eux-même.

Tadasana:

voici une technique intéressante pour conserver l’abdomen souple en tadasana.

La méthode en deux étapes repose sur l’idée que les « leg groins » (« aine coté jambes » ou « aines inférieures »(?!)) et les « pelvic groins » (« aine coté pelvis » ou « aines supérieures » (?!)) sont deux entités indépendantes l’une de l’autre et qu’on les les placera donc  indépendamment l’une de l’autre.

Voyez ci-dessous dans la partie gauche du dessin ce que sont les « leg groins » et les « pelvic groins » (y-a t’il une terminologie française??!!).

Donc on se tient debout, gros orteils et talons joints, les jambes tendues.

A) Placer les « leg-groins »: en premier, on presse et on étale la plante du pied et on appuie un peu plus les bords intérieurs des pieds. Cela a pour effet de donner de la profondeur aux « aines des jambes » en direction des ischions.

B) Placer les « pelvic groins »: une fois la base des membres inférieurs établie, on place les « aines supérieures ». Sans bouger le bas, on penche le buste légèrement en avant, ceci a pour effet d’aplatir la lordose lombaire, quand ceci est obtenu on se redresse tout doucement en veillant à ne pas déranger la forme du bas de la colonne.

A + B = le bon placement du bassin pour tadasana et permet surtout de l’obtenir tout en gardant l’abdomen souple. La position est maintenue grâce à la mobilisation des muscles du périnée. et si tout cela est bien fait, comme Monsieur Jourdain, on fait son  mula bandha sans même le savoir…

tadasana-glenn

Exercice de préparation pour le dos / épaules

(Préparation pour par exemple Urdhva hastasana, Adho mukka svanasana, pincha mayurasana, Adho mukka vrksasana etc…)

tout est noté sur le croquis.

prep-dos-épaules-

« fitfty shades of shoulder opening »

Medley d’exercices de préparation pour les épaules

épaules-épaules-épaules

En somme une belle collection d’exercices de préparation aux flexions arrières!(voir à ce sujet mes notes de l’atelier de l’année dernière portant sur Urdhva Mukha Svanasana)

PS: j’ai oublié AMS avec les coudes posés au sol…

Conclusion:

Depuis que je sais à l’avance que je vais avoir des courbatures, j’ai appris à prévenir. Donc je prend de l’arnica en homéopathie la veille d’un workshop qui promet d’être costaud et puis au retour je saute dans un bain chaud si je peux, sinon je me prépare une bouillote que j’applique là où ça commence à faire mal quand les muscles commencent à se refroidir. Dans tous les cas je masse où ça fait mal avec de l’huile à l’arnica de chez Weleda… Bon c’est un peu hors sujet là, mais peut être ce sera utile à quelqu’un?

Bref, j’étais super contente de mon week-end, d’autant plus que j’avais un peu d’appréhension à l’idée de refaire une crise de nerf comme la dernière fois, mais ce ne fut pas le cas: ce fut un week-end de sueur mais studieux et hyper enrichissant. Une chance d’avoir des enseignants de cet acabi qui passent quasiment « à domicile »!

Get the Notes in your box

7 réflexions au sujet de “Notes d’atelier avec Glenn Ceresoli – thème ouverture des épaules

  1. j’adore mais j’adore ces articles particulièrement les épaules car c’est ma zone de « faiblesses » que j’ai du mal à ouvrir, je partes ton blog régulièrement bravo ^^

    • argh les épaules, j’ai appris, depuis que j’enseigne, que c’est le problème numéro 1 parmi les élèves… je ne l’aurais pas imaginé avant !
      il faut perséverer c’est une zone qui finit par s’ouvrir (doucement) quand on y travaille avec diligence 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.