le journal de pratique spirituelle (de la fidélité en yoga)

journal de pratique spirituelle

Infidélité et yoga

Toi qui me suis régulièrement et qui lit mes articles scrupuleusement sur ce blog et sur les réseaux sociaux, tu l’as peut-être déjà flairé: je ne suis pas très fidèle (en yoga).
Oui, je te l’avoue, je fréquente parfois en douce une autre salle de yoga que ma régulière et en plus c’est même pas une Iyengar (aïe aïe aïe, enfer et damnation me guettent). Et puis maintenant que tu as découvert le pot aux roses, je peux te le dire carrément: avant de commencer ma formation, j’ai même flirté avec des Ashtangis (mais de Mysore, s’il vous plaît).

Alors, pourquoi je te dis ça?

Le journal de pratique spirituelle

Parce que la semaine dernière, à l’issue d’un « Satsang » chez les Sivanandas, on nous a distribué un modèle de « spiritual diary ». Kezaco? tu te dis.
Le « journal spirituel » – en français – se présente comme une grille hebdomadaire à remplir avec le temps passé quotidiennement aux différents exercices spirituels ou Sadhana: Méditation, Svadhyaya (lecture de textes spirituels), Pranayama, Asanas, récitation de mantras, etc, y sont répertoriés en minutes et on pourra y ajouter des tâches que l’on souhaite accomplir avec régularité.

Le journal de Swami Sivananda

Chez les Sivananda, l’approche du yoga est globale. On y pratique les différents types de yoga comme le raja yoga, bhakti, jnana et karma yoga… Dans la grille officielle, on y répertorie aussi les bonnes actions accomplies et des notes sur des émotions perturbatrices. C’est un outil précieux pour le pratiquant sincère qui souhaite perfectionner sa pratique du yoga et se développer personnellement.

Swami Sivananda dit au sujet de ce « spiritual diary:

« There is no other better friend and more faithful teacher or Guru than your diary. It will teach you the value of time. »

Moi qui tient un journal de pratique (des asanas), j’en connais l’importance: ça permet de vérifier la régularité de sa pratique et c’est une manière de rester concentrer. Par exemple, quand je regarde mon journal je sais le chemin que j’ai parcouru. Ca m’encourage à continuer avec régularité.

Donc ce « journal de pratique spirituelle » m’a tout de suite plu. Parce qu’en plus de compiler mes progrès, il me permettra de définir des priorités et surtout essayer de  s’y tenir au quotidien!  J’ai donc immédiatement adopté une version simplifiée (et digitale) du journal spirituel. Et j’ai donc changé mon journal linéaire pour cette grille qui contient d’autres aspects que les asanas… Et aussi des tâches autres qui me tiennent à cœur.

A partir de maintenant et puisque le journal reste accessible.. Vous saurez donc tout de moi, depuis le nombre d’heures dormies, les minutes méditées, etc…

Edit du 3.3.18: ce journal n’est plus en ligne.

Get the Notes in your box

4 réflexions au sujet de “le journal de pratique spirituelle (de la fidélité en yoga)

  1. Merci pour ton article je me permet de partager avec toi et tes fidèles lecteurs ce texte
    carnet de méditation. Qui est adaptable pour la pratique globale du yoga. J’enseigne et forme des professeurs de méditation depuis quelques années et le carnet est outils indispensable. Merci encore pour tes partages.
    Tenir un journal de méditation nous aide à avoir un sens plus précis de ce qui se passe réellement. _ Auteur inconnu
    Au retour de la méditation, prenez quelques minutes pour écrire ce dont vous avez fait l’expérience. Inconforts physiques, pensées, émotions, dérangement à l’extérieur de votre bulle, sensation de toutes sortes.
    Ajoutez le lieu, la date, l’heure et la durée de votre sadhana.
    Dans votre carnet, vous noterez aussi quotidiennement :
    Vos impressions, vos réflexions, vos émotions, les pensées inspirantes et tout ce qui est en lien avec votre pratique.
    Apportez-le avec vous partout où vous irez. Ainsi, ce que vous voyez, ce que vous entendez, ce que vous ressentez, pourra y être inscrit et deviendra une source d’inspiration.
    En vous examinant honnêtement et avec un profond désir d’apprendre, vous réaliserez rapidement où vous devez mettre l’accent pour améliorer votre présence. Vous y constaterez vos éventuels progrès, vos expériences agréables, vos distractions et, aussi, vos déceptions et vos manques de motivation, les moments de grâce et les pensées agréables ou désagréables.
    En terminant, la pratique de la méditation est une ouverture sur qui vous êtes réellement et tenir son carnet de méditation est un excellent outil de développement.
    Bonnes réflexions ! Diane Dayvi Ma

  2. Un grand merci pour le partage de cette idée astucieuse 🙂 Une bone facon de prendre conscience de ses progrès, qui sont parfois si subtils qu’on ne s’en rend pas forcément compte au quotidien… Et de mesurer de facon très pratique les effets du yoga dans notre vie de tous les jours!
    Je m’y mets 😉
    Clémentine
    http://3heures48minutes.com/

    • Salut Clémentine, merci de ton message!
      Ca me fait d’autant plus plaisir que je suis une lectrice régulière de ton blog. Je pensais justement à ton article sur le café « chakrasana » ce matin, alors que j’étais allongée sur mon backbender! L’occasion de te laisser un commentaire aussi prochainement.
      Pour ce qui est du journal, oui je t’encourage vraiment à en tenir un avec régularité. Ca permet non seulement de surveiller ses progrès mais aussi de ne pas être trop dure avec soi meme dans les coups de mou, quand on voit la somme d’exercices pratiqués. Et cette discipline bienveillante est vraiment nécessaire si on veut tenir sur la longueur.
      J’espère que tu me tiendras au courant !
      A bientôt
      F

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.