Memo Svastikasana

Travail des jambes et pieds dans svastikasana:

Pour Svastikasana, après avoir croisé les tibias au milieu devant soi et positionné les pieds croisés au plus près des bords latéraux du tapis (cela donne une position des jambes très compactes). On mettra sous les fesses autant de hauteur qu’il faut de manière à ce que les genoux et l’aine soient à peu près au même niveau.

Dans Tadasana comme dans Dandasana, on n’oubliera pas de séparer la chair des fesses pour obtenir plus de contact avec le support. On peut aussi faire tourner avec ses mains la chair des cuisses de l’intérieur vers l’extérieur pour avoir une rotation qui aide à l’ouverture et plus de contact du dessous des cuisses.

mémo pour svastikasana
mémo pour svastikasana

Pour qui est souple, pas de problèmes, les genoux reposent sur les pieds et la position est détendue – il faudra alors se préoccuper de la verticalité du haut du corps. Pour qui n’a pas de souplesse et ne peut faire reposer les genoux sur les pieds, on placera entre ces deux derniers une couverture comme support pour que la posture ne soit pas « crispée ».

Les pieds sont au choix actifs ou bien passifs en fonction des préférences de chacun. Par pieds actifs on entend que l’extérieur latéral du pied presse activement dans le tapis: ceci donne un certain « lift » dans le haut du corps et aide à dresser le haut du corps. On peut aussi préférer de laisser ses pieds passifs, pour privilégier l’ouverture dans la posture.

Le haut du corps dans Svastikasana

Fait le même travail que dans Tadasana. On recherchera la verticalité depuis le bassin jusqu’aux oreilles. On peut placer la main dans le bas du dos pour vérifier si l’on est trop cambré ou pas. La correction se fait par la bascule du bassin en avant ou en arrière et par l’activation douce de la sangle abdominale en mouvement vers le haut. La poitrine est ouverte mais les côtes flottantes ne ressortent pas. Les 3 premières positions des mains comme montrées ci-dessous permettent d’ajuster le tronc dans la posture. Les doigts en coupe sur le support permettent d’allonger le haut du corps; le bout des doigts sur les genoux permettent d’ouvrir davantage la poitrine et enfin la main pressant sur la cuisse donne un « lift » supplémentaire à l’ensemble. Les trois autres positions sont plutôt utilisées pour la méditation et le Pranayama.

svastikasana position des mains

Enregistrer

Get the Notes in your box

1 réflexion au sujet de “Memo Svastikasana

Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.