Variation de Sirsasana avec une brique

Yoga et vacances en famille
Ma pratique personnelle a pris un sérieux coup depuis que je suis chez mes parents en famille. Mon homme prépare ses examens de janvier donc il a le nez dans ses bouquins dès qu’il le peut et tant que je suis à la maison, les grands-parents ont aussi trop à faire pour s’occuper de leur petit-fils qui ne sait pas encore jouer seul plus de 42 secondes. Donc, mes ambitions d’avant les vacances (étude de la partie « muscles » et plus de mon cahier d’anatomie du yoga, écrire des « study cards » de plusieurs asanas et pratique quotidienne) ont été sérieusement revues à la baisse, pour se réduire à 5 surya namaskar A et 5 B les bons jours… Pourtant je ne me sens pas particulièrement frustrée, je profite de ce temps en famille et avec mon fils, du soleil derrière les grandes baies vitrées du salon et du temps qui s’est ralenti ces jours entre Noël et jour de l’an. Mais je crains un peu le choc de la rentrée à Hambourg lorsqu’il faudra embrayer sur le prochain week-end de formation.

Suite du « yogespionnage » dans le sud de la France
Puisque la pratique à la maison est difficile – et surtout parce que je suis curieuse – je me suis mise en quête de cours ou stages de yoga Iyengar dans la région. Après avoir pris un cours à l’institut de yoga Iyengar de Nice, j’ai été faire un stage de deux jours tout près de Menton.
Ophélia Oullié, prof de yoga Iyengar junior I donne des cours à Sainte Agnès, dans un endroit magique perché sur la montagne et surplombant la mer. C’était naturellement un préalable à de bonnes augures!  Et nous n’avons pas été déçus.

Capture_203Nous (mon mari et moi, si si Môssieu fait du yoga) avons été complètement conquis par son énergie et sa fraîcheur, mais encore plus par sa connaissance du corps et des petites perles dont elle nous a fait cadeau. Car en petit groupe de 5-6 personnes dans sa petite salle super équipée, elle a pu prendre le temps de s’occuper de chacun.

Edit du 21/04/2015

Aïe ! quelle responsabilité que de poster mes notes de pratique. Quand j’ai commencé ce blogue je ne pensais pas avoir autant de lecteurs et surtout des lecteurs qui essaieraient les exercices que je poste !! Merci JC d’avoir mis le doigt sur un dessin qui montre un truc impossible à faire, voici ci-dessous la version corrigée grâce à tes remarques et à la vidéo de Peter Scott qui explique cet exercice 40.000 fois mieux que moi, bien évidemment – j’ajoute cette vidéo en fin d’article.

J’en profite pour vous rappeler, chers lecteurs, et que mes dessins sont faits de mémoire et pas d’après photo et que je ne suis qu’une modeste apprentie et que ces notes peuvent contenir des erreurs à vérifier avec vos « local teachers » 😉

Fin Edit

Sirsasana pour rééduquer les épaules rebelles
Parmi les plus belles perles, une version avec props de Sirsasana pour les épaules récalcitrantes. Depuis que mon petit garçon est venu au monde il y a 3 ans, il a passé (et passe encore) beaucoup de temps au bras (droit) de sa maman. Du coup, les muscles du bras et de l’épaule droits sont franchement raccourcis par rapport à ceux du bras gauche. Donc en Sirsasana, mon bras doit bien installé au départ, chasse allègrement à l’extérieur dès que je suis en phase ascendante, pour me retrouver complètement tordue une fois arrivée…

Voici donc pour mémo en dessin la version qui corrige les épaules les plus récalcitrantes:

sirsasana avec brique

Enfin last but not least la vidéo de Peter Scott.

Get the Notes in your box

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.